L'ostéopathie

L'ostéopathie

Ce système préventif et curatif repose sur la relation entre  l'appareil locomoteur et les organes internes.

Les principes de l'ostéopathie ont été formulés en 1874 par le Dr. Andrew Taylor Still, alors que la science médicale était encore à ses débuts.

 

Still croyait que de nombreuses maladies pouvaient être guéries par la manipulation des os, des tendone et des muscles déréglés ou déplacés.

Les os du crâne peuvent également être manipulés.

Un rythme, appelé Mouvement Respiratoire Primaire, existe et se propage dans tout le corps depuis le liquide céphalo-rachidien.

Des anomalies de ce rythme peuvent être corrigées par les différentes manipulations ostéopathiques.

Le créateur de l'ostéopathie crânienne est l'ostéopathe William G. Sutherland qui publia son premier article sur ce sujet au début des années 1930. 

 

Les problèmes de mobilité du système musculo-squelettiques sont liés à l'organisme dans sa totalité (tous les organes et le système nerveux).

L'être vivant est un tout. Il forme une unité complète biologique, émotionnelle, spirituelle.

Toute perturbation d'une région déterminée du corps peut se manifester dans n'importe quelle autre région du corps, par le fait que tous les systèmes corporels sont indépendants.

L'ostéopathe traite la cause profonde des troubles, la raison pour laquelle la maladie se produit chez tel individu, la source des tensions qui entravent le bon fonctionnement de l'organisme.

La colonne vertébrale est considérée comme l'élément central.

Des tensions musculaires et ligamentaires entraînent des tiraillements dans les vertèbres, agissant ainsi sur les organes liés aux vertèbres déréglées.

 

Il existe deux types d'ostéopathie :

- structurelle, incluant différentes techniques de manipulation (tension-contre-tension, thrust, relâchement myofascial, thérapie crâniosacrée,...).

- énergétique, incluant le rééquilibrage énergétique sans manipulations. 

 

 

Date de dernière mise à jour : 20/03/2017